• 39/45

     

    pour ceux dont l histoire intéresse, voici celle d un de nos héros, parmi tant d autres,

    pardonnez la traduction, je me suis fait aider

     

    39/45

     

    Tommy Prince

    Tommy Prince was born in October 15, 1915 in Scanterbury Manitoba Canada in a family of eleven siblings. He left school at an early age (8th grade) and followed his father in his hunting expeditions around the Indian reserve, and was thus able to provide a meal for his younger siblings. At the time, hunting was just a means to put food on the table; little did he know that it would come in handy during his career as a soldier. He later joined the cadets as a teenager, where he perfected his rifle handling skills until he could easily put five bullets on a small target. He is often described as a quiet man whose moves were always well calculated.

    In 1939 at the onset of World War II in Europe, Tommy Prince volunteered to fight for the Canadian Army but was turned down multiple times until he was finally accepted in 1940 in the Royal Canadian Engineers. He trained here for two years and later joined the paratrooper service and after enduring rigorous training he was among the few people who were sent to join the parachute school in Manchester, England. Due to his earlier acquired hunting and tracking skills, he excelled at the parachute school, and was promoted to Lance Corporal. He returned to Canada in 1942 and joined the Canadian Parachute Battalion, where he was made a sergeant. This Canadian unit joined forces with the US Special Force, to form the FIRST SPECIAL SERVICE FORCE.

    The first mission of the First Special Service Force was in January 1943, to fight the Japanese in the Pacific when they had invaded an island known as Kiska, but they did not even put up a fight because by the time they reached the island the Japanese had already withdrawn.

    Later, the First Special Service Force was sent on various missions and his commanders noticed his exemplary tracking skills, and made him a reconnaissance sergeant. Whenever the team wanted to make an attack, Tommy Prince would be sent to track enemy positions and describe the surrounding landscape. However, it was during the Italian mission when they were fighting for the liberation of Rome, that Tommy Prince would shock everyone, when his bravado far outshone what you usually see in films.

    It was on February 8 1944, and the Special Force was engaged in a furious battle with the German Nazis for three months continuously. He volunteered for a solo reconnaissance mission to the enemy lines, and hid in a farmhouse from where he would provide information about the enemy whereabouts and their movements. The information would be radioed back to the Allied forces using a 1,500 meter transmission cable. The information he sent back ensured that the Allied forces hit accurate enemy targets, destroying four key enemy positions. During a rapid fire exchange between the two forces, Tommy Prince communications with his team was interrupted and he directly knew that the transmission cable had been tampered with. This is where he pulled one of the bravest moves in one of the worst battles ever known to mankind.

    Tommy Prince got rid of his military uniform and put on rugged farmer`s attire which he found on the abandoned farmhouse. He disguised himself as a farmer, and ventured into German occupied territory, pretending that he was working on the farm. Armed with a hoe, it was difficult for the Nazis to distinguish him and other Italian farmers, and he was thus able to spot where the cable had been cut off. He pretended that he was tying his shoe, and repaired the damaged cable. Afterwards, he returned to the farmhouse which was his observation post and continued to provide enemy positions. So accurate were the targets he provided to the Allied forces, that within a short time the Germans were forced to withdraw. When he returned, Lieutenant-Colonel Gilday recommended Tommy Prince for a medal for, “exceptional bravery in the field.”

    After the liberation of Rome, the Special Service Force was sent to Southern France. At one time when he was on his way back from a reconnaissance mission, he and a private came across a fierce battle between the French forces and the Nazis. They took a position and started shooting at the Germans, taking out quite a number of them that the rest had to withdraw. The French commander was shocked to realize that it was only Tommy Prince and his Private who were behind the forced German retreat; because in his mind he thought the rapid fire was coming from a group of fifty Allied soldiers. He was impressed by his bravery, and recommended Tommy for a medal, the Croix de Guerre  but the message never reached the French Commander-in-Chief because the commander was killed en-route.

    Tommy Prince is usually described as a weird yet entertaining character. His colleagues knew that he used to carry a pair of moccasins in his bag, and during the night he would take off his boots and wear the moccasins. He was thus able to quietly creep into the enemy camp, and sometimes he would do crazy things like stealing the German`s shoes. Other times he would go with a few of his colleagues, and they would apply shoe polish on their faces, then creep into the German station at night and slit the throat of every third German soldier when they were sleeping. In the morning, the Nazis would wake up to find their colleagues dead, plus missing shoes and this would totally freak them out. The Germans thus nicknamed the Special Force Service as the `Devil`s Brigade`.

    Tommy Prince was awarded some of the most distinguished medals during his career as a soldier, including the US Silver Star. He served in various military positions until September 1954 when he was respectfully discharged, due to Arthritis infection on his knees. He died on November 1977, at the age of 62.He left a living legacy as one of the most decorated Native Indian soldiers of World War II.

     

    Tommy Prince est né dans le 15 octobre 1915 dans le Manitoba Scanterbury le Canada dans une famille d'onze enfants de mêmes parents. Il a laissé (quitté) l'école à un premier âge (la 4ème) et a suivi son père dans ses expéditions de chasse autour de la réserve indienne et a pu ainsi fournir un repas pour ses enfants de mêmes parents plus jeunes. À l'époque la chasse était juste un moyen pour mettre la nourriture sur la table; peu il sait qu'il arriverait à point nommé pendant sa carrière comme un soldat. Il a joint (rejoint) plus tard les cadets comme un adolescent, où il a perfectionné son fusil manipulant (traitant) des compétences jusqu'à ce qu'il puisse facilement mettre cinq balles sur une petite cible (objectif). Il est souvent décrit comme un homme calme dont les mouvements étaient toujours bien calculés.

    En 1939 au début de Deuxième Guerre mondiale en Europe, Tommy Prince s'est porté volontaire pour se battre pour l'Armée canadienne, mais a été baissé des temps multiples jusqu'à ce qu'il ait été finalement accepté en 1940 dans les Ingénieurs canadiens Royaux. Il a reçu une formation ici pendant deux ans et a plus tard joint le service de parachutiste et après avoir supporté la formation rigoureuse il était parmi peu de gens qui ont été envoyés pour joindre l'école de parachute à Manchester, l'Angleterre. En raison de sa chasse plus tôt acquise et dépistage de compétences, il a excellé à l'école de parachute et a été promû au Soldat de première classe. Il est retourné au Canada en 1942 et a joint le Bataillon de Parachute canadien, où il a été fait un sergent. Cette unité canadienne s'est unie avec les EU la Force Spéciale, former la PREMIÈRE FORCE DE SERVICE SPÉCIALE.

     

    La première mission de la Première Force de Service Spéciale était en janvier 1943, se battre avec le japonais dans le Pacifique quand ils avaient envahi une île connue comme Kiska, mais ils n'ont pas même levé de combat parce qu'au moment où (que par le temps que) ils ont atteint l'île le japonais avait déjà reculé.

    Plus tard, on a fait suivre la Première Force de Service Spéciale des missions diverses et ses commandants ont remarqué ses compétences de dépistage exemplaires et l'ont fait un sergent de reconnaissance. Quand l'équipe a voulu faire une attaque, Tommy Prince serait envoyé pour suivre à la trace des positions (postes) ennemies et décrirait le paysage environnant. Cependant, il était pendant la mission italienne quand ils se battaient contre la libération de Rome, ce Tommy Prince choquerait tout le monde, quand sa bravade a loin éclipsé ce que vous voyez d'habitude dans des films.

     

    C'était le 8 février 1944 et la Force Spéciale a été engagée dans une bataille furieuse avec les Nazis allemands pendant trois mois continuellement. Il s'est porté volontaire pour une mission de reconnaissance de solo des lignes ennemies et s'est caché dans une ferme d'où il fournirait des informations sur l'emplacement ennemi et leurs mouvements. Les informations seraient signalées par radio en arrière aux forces Alliées utilisant un câble de transmission de 1,500 mètres. Les informations qu'il a renvoyées assuré que les forces Alliées frappent des cibles ennemies précises, détruisant quatre positions ennemies clés. Pendant un échange de feu rapide entre les deux forces, les communications de Tommy Prince avec son équipe ont été interrompues et il savait directement que le câble de transmission avait été falsifié. C'est où il a tiré un des mouvements les plus courageux dans une des pires batailles À humanité.

    Tommy Prince s'est débarrassé de son uniforme militaire et a mis le fermier raboteux (rude) ` s le vêtement qu'il a trouvé dans la ferme abandonnée. Il s'est déguisé comme un fermier et s'est aventuré dans le territoire occupé allemand, le feignant il travaillait à la ferme. Armé d'une houe, c'était difficile pour les Nazis de le distinguer et d'autres fermiers italiens et il a pu ainsi découvrir où le câble avait été coupé. Il a feint qu'il liait sa chaussure et a réparé le câble endommagé. Ensuite, il est retourné à la ferme qui était son poste d'observation et a continué à fournir des positions(postes) ennemies. Si précis étaient les cibles (objectifs) qu'il a fournies aux forces Alliées, que dans peu de temps les allemands ont été forcés de retirer. Quand il est retourné, le Lieutenant-colonel Gilday a recommandé à Tommy Prince pour Une médaille puisque "courage exceptionnel dans le champ (domaine)." 

     

    Après la libération de Rome, la Force de Service Spéciale a été envoyée en France du Sud. À un moment donné(en une fois) quand il était sur le chemin du retour d'une mission de reconnaissance, il et un privé a traversé(a rencontré par hasard) une bataille acharnée entre les forces françaises et les Nazis. Ils ont pris une position (un poste) et ont commencé à tirer sur les allemands, enlevant un grand nombre d'entre eux que le reste a dû se retirer. Le commandant français a été choqué se rendre compte que c'était seulement Tommy Prince et le sien Privé qui était derrière la retraite allemande obligatoire; parce que dans son avis (esprit) il a pensé que le feu rapide venait d'un groupe de cinquante soldats Alliés. Il a été impressionné par son courage et Tommy recommandé pour une médaille, Croix de Guerre mais le message n'a jamais atteint le Commandant en chef français parce que le commandant a été tué en route.

     

     

     

    Tommy Prince est d'habitude décrit comme un bizarre encore le caractère amusant. Ses collègues savaient qu'il a eu l'habitude de porter une paire de mocassins dans son sac et pendant la nuit il enlèverait ses bottes et porterait les mocassins. Il a pu ainsi tranquillement ramper dans le camp ennemi et parfois il ferait des choses folles comme le vol de l'allemand ` s des chaussures. D'autres temps il irait avec quelques-uns de ses collègues et ils

    Appliquez le cirage sur leurs visages, rampez ensuite dans la station allemande la nuit et la fente la gorge de chaque troisième soldat allemand quand ils dormaient. Le matin, les Nazis se réveilleraient en haut pour trouver leur mort de collègues, plus des chaussures manquantes et ceci les rendrait totalement dingue. Les allemands ainsi surnommé le Service de Force Spécial comme 'le Diable' s Brigade `.

     

     

    On a attribué à Tommy Prince certaines des médailles les plus distinguées pendant sa carrière comme un soldat, y compris l’Étoile (la Star) d'Argent des EU. Il a servi dans des positions (postes) militaires diverses jusqu'à septembre 1954 quand il a été avec respect déchargé (acquitté), en raison de l'infection d'Arthrite sur ses genoux. Il est mort en novembre 1977, à l'âge de 62 ans. Il a laissé (quitté) un héritage vivant comme un des soldats indiens Natals les plus décorés de Deuxième Guerre mondiale.

     

     

    39/45

    « la notice d information VACCINATION DE NOS ENFANTS ... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :